Messe en direct de l’aéroport de Roissy – 1er Octobre 78775 Full view

Messe en direct de l’aéroport de Roissy – 1er Octobre

Matinée exceptionnelle en direct de l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, le deuxième aéroport d’Europe. A Roissy, quatre espaces de prière sont à la disposition des centaines de milliers de passagers qui prennent chaque jour leur avion et où travaillent 90 000 personnes.

 

Pour revoir l’émissionhttps://www.lejourduseigneur.com/revoir-lemission/

Reportage

L’espace de prière du T2 de l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle
Dans le Terminal 2F de l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle, une annonce pas comme les autres retentit tous les jours à midi : celle de la messe, célébrée dans l’une des chapelles de l’aéroport. Ce lieu de prière est partagé entre chrétiens, juifs et musulmans.

Messe célébrée en direct de la Salle Etoile de l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle (Val d’Oise).

Prédicateur : P. Jean-Philippe Fabre, prêtre du diocèse de Paris
Président : P. Philippe Vanneste, aumônier de l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle.

La messe est célébrée en présence de l’aumônerie catholique et du Chœur Air France. Fondé en 1986, le Chœur Air France s’est produit avec diverses formations orchestrales, dont l’Orchestre Philharmonique de Santiago du Chili ou l’Orchestre de la Garde Républicaine.

Rencontre avec le Père Philippe Vanneste, aumônier de l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle

Le Père Philippe Vanneste est l’aumônier de l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle, de sept casernes de sapeurs-pompiers et vicaire de la paroisse voisine. Trois chapelles, une ville de 100 000 personnes, des passagers qui défilent… il est témoin d’événements heureux, comme les passages de grandes équipes sportives, mais aussi soutien spirituel dans des moments dramatiques, comme le rapatriement des corps des jeunes otages assassinés au Niger en 2011, ou de ceux des deux journalistes de RFI exécutés au Mali en 2013. Quel rôle joue-t-il au sein de l’aéroport ? A quoi ressemble son quotidien ?

Le Père Philippe Vanneste est moine trappiste depuis 1977. Formé au métier de pompier, il devient aumônier militaire de la base aérienne 118 de Mont de Marsan et du 6eme régiment de parachutistes , puis aumônier de la base aérienne d’Aix-en-Provence. En 2001, il apprend le serbo-croate et est nommé supérieur d’une abbaye en Bosnie-Herzégovine.

 

source : https://www.lejourduseigneur.com/revoir-lemission/

Laissez un commentaire