Jet Solidaire, une passerelle entre les hommes Perspective-Forcee-Christ-Redempteur-Avion6-e1371825718445 Full view

Jet Solidaire, une passerelle entre les hommes

« Perspective-Forcee-Christ-Redempteur-Avion6-e1371825718445Jet Solidaire », entreprise de vente de voyages en avion d’affaire a le projet ambitieux d’établir des passerelles entre deux mondes que tout oppose : les plus pauvres et ceux qui voyagent en avion  d’affaire.ment ?

 

« Jet Solidaire » s’engage à donner au moins 25% de ses bénéfices pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion[1] et invite ses clients à encourager cette démarche solidaire en faisant des dons lorsqu’ils voyagent.

Pour aider cette ambition, elle participe au concours  « La fabrique AVIVA » du groupe  d’assurance AVIVA qui finance les meilleurs projets de cet ordre. La sélection se fait au nombre de votes émis en faveur d’un projet.

Estimant que ce projet, bien que laïc et aconfessionnel, s’inscrit dans l‘Apostolatus aeris que Saint Jean-Paul II a dédié à Notre-Dame des Ailes et qui stipule que le Christ est le lien entre les hommes, comme l’Evangile de dimanche 15 février le rappelle (Mattthieu 25, 37-40[2]), je vous invite à aller sur le site https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/1109 et à vous inscrire pour dédier vos votes à ce projet dès maintenant car la limite du vote est fixée au 19 février.

[1] Sébastien Dequenne, son créateur et dirigeant a de l’expérience en la matière, il est entre autre membre du conseil d’administration de « Faucon » l’association de Guy Gilbert pour la remise en selle des loubards.

[2] 37″Alors les justes lui répondront : “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ?

38 tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ?

39 tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?”

40 Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.”

 

Laissez un commentaire