Reposez-vous un peu… IMG_0388 Full view

Reposez-vous un peu…

Prière : Aide-nous, Seigneur, à donner à nos corps un repos suffisant, à nos esprits le calme et la paix. Garde nos âmes et nos cœurs largement ouverts à tous nos frères et sœurs. Garde nos pas, Seigneur, afin que sur la route, à la mer, en montagne, nous soyons gardés de tout danger. Éclaire-nous, Seigneur, que nous soyons capables d’accueil et plus enclins à chercher ce qui unit que ce qui divise. Donne à ceux qui ne partent pas un peu de repos. Et ramène-nous au sein de la communauté plus disposés et plus vaillants à travailler dans l’Amour.

Evangile : selon St Marc, chapitre 6, 30-34 :

IMG_0412

Les Apôtres se réunirent auprès de Jésus, et lui annoncèrent tout ce qu’ils avaient fait et enseigné. Il leur dit: « Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu. » De fait, ceux qui arrivaient et ceux qui partaient étaient nombreux, et l’on n’avait même pas le temps de manger. Alors, ils partirent en barque pour un endroit désert, à l’écart.

Les gens les virent s’éloigner, et beaucoup comprirent leur intention. Alors, à pied, de toutes les villes, ils coururent là-bas et arrivèrent avant eux. En débarquant, Jésus vit une grande foule. Il fut saisi de compassion envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, il se mit à les enseigner longuement.

Aide à la Méditation :

Prière d’introduction. Il nous faut revenir au Seigneur comme les disciples. C’est ce que nous faisons en prenant un temps d’oraison. Nous voulons revenir au Seigneur, nous recueillir pour le trouver, pour être avec lui, pour mettre sous son regard ce que nous avons fait ou ce que nous allons faire pendant cette journée. Et c’est aussi ce que Jésus veut pour nous. C’est lui-même qui invite les disciples à l’écart pour ce moment de rencontre et de repos. Ce n’est pas juste un besoin personnel, c’est un désir même de Jésus que de nous retrouver, de passer un moment avec nous, de nous permettre le repos du corps et de l’âme.

Demande. Merci, Seigneur, pour cette invitation au repos, et au repos en toi et avec toi. Que ma prière soit aussi ce repos de mon âme et de mon corps, en toi et avec toi. Donne-moi, donne nous, Seigneur, la grâce de pouvoir aujourd’hui te retrouver dans ce repos, permets-nous d’entrer en relation avec toi aujourd’hui, de pouvoir aller à ta rencontre comme les disciples, qui, après une longue journée de mission, reviennent vers leur maître.

IMG_0388 Points de réflexion. 1. Les disciples arrivent auprès de Jésus et sont accueillis par lui : « Il leur dit : « Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu ». Jésus veut qu’ils se reposent, il veut les écarter des personnes qui demandent leurs enseignements et guérisons et qui ne leur laissent même pas le temps de manger. Qui n’a pas fait cette expérience, chez soi ou au travail ? Être sollicité un peu de partout ou au moment où tu t’apprêtais à mettre enfin une bouchée dans ta bouche. Combien de parents font tous les jours cette expérience ! Combien de personnes, au travail, sont sollicitées à tout moment pour résoudre toute situation ! Le Seigneur nous dit aujourd’hui, « Venez vous-même à l’écart dans un endroit désert et reposez-vous un peu ». Relis cette phrase et laisse retentir l’appel de Jésus à toi, aujourd’hui.

 Le Seigneur t’appelle-t-il à « t’écarter », prendre de la distance ? De quoi ? De qui ? T’appelle-t-il plutôt à chercher le « désert » ; dans quel sens ? À chercher le silence extérieur, intérieur ? À avoir un vrai temps de retraite spirituelle ? T’invite-t-il au repos ? Repos du corps ? À faire attention au sommeil ? À ce que tu manges ? Au sport ? Ou à faire plus attention à ta santé ? Oui, Jésus veut l’équilibre de vie pour ses apôtres, il prend soin de toute leur personne, leur âme et leur corps.

 2. Jésus prend avec lui ses disciples et les emmène ailleurs, dans un lieu désert et à l’écart. Et arrivés là, une foule nombreuse les attend. Jésus est saisi de pitié et il se met à enseigner longuement. On ne nous dit rien sur ce que font les apôtres à la vue de la foule. Nous savons seulement que, cette fois-ci, c’est Jésus qui enseigne. Dans les versets qui suivent le passage choisi pour aujourd’hui, nous est dit : « L’heure déjà avancée, ses disciples s’approchèrent (de Jésus) et lui dirent… ». On peut donc imaginer qu’ils sont un peu à l’écart et qu’ils ne participent pas à l’enseignement. Peut-être quelques-uns écoutent-ils et se laissent-ils instruire par les paroles de Jésus à la foule, d’autres mangent un peu, d’autres se reposent.

Quand c’est Jésus lui-même qui nous invite à prendre du temps pour nous, à nous mettre à l’écart, nous ne devons pas paniquer parce que l’on voit les brebis sans berger. Jésus, Le Bon Berger, ne laisse jamais ses brebis. Là où est notre faiblesse, il vient avec sa puissance : « Ma grâce te suffit : car la puissance se déploie dans la faiblesse » (2 Cor 12). Si je vis pour le Christ, et en union à sa volonté, sa puissance se déploie dans ma faiblesse. Lorsque je suis faible, sa force et sa présence se déploient de façon plus claire et plus forte. La semence du Royaume que nous avons semée, continue de germer même lorsque nous dormons. (cf. : « Il en est du Royaume de Dieu comme d’un homme qui aurait jeté du grain en terre : qu’il dorme et qu’il se lève, nuit et jour, la semence germe et pousse, il ne sait comment » Mc 4,26).

 Dialogue avec le Christ Seigneur, aide-moi à vivre en ta volonté quand tu me demandes d’agir, d’annoncer et quand tu m’invites à m’écarter, à retrouver le silence extérieur ou intérieur, au repos. Maintenant que j’ai ouvert l’oreille à ta volonté, permets-moi de l’accomplir. Je te remercie pour ce temps de repos en toi, pour les grâces reçues pendant cette méditation, celles dont j’ai conscience et celles que tu m’as données et que je ne connais pas. Je remets ma vie encore une fois entre tes mains, permets-moi de rester ouverte à ta présence, tout au long de cette journée.

 Résolution Fais un pas concret, qui te permette de mettre en acte l’invitation que Jésus t’a faite aujourd’hui.        

(Cette méditation a été écrite par Sabine Laxague, consacrée de Regnum Christi)

 

Laissez un commentaire