L’Association « Notre-Dame des Ailes »

Oeil du pilote cadré

Vocation de l’association

L’Association Notre-Dame des Ailes a pour vocation, au sein de l’Eglise catholique, de créer, de promouvoir, d’entretenir des liens spirituels et amicaux et de témoigner de la présence de Dieu dans la famille aéronautique et spatiale.

Les membres de Notre-Dame des Ailes invitent tous ceux qui, dans ce monde-là, sont animés de la même aspiration humaine et chrétienne à les rejoindre de façon à constituer une communauté fraternelle.

Ouverte de manière œcuménique, la pastorale qu’elle s’applique à mettre en œuvre se donne comme objectifs de :

  • Susciter une réflexion sur la place de l’Homme au sein d’un monde particulièrement marqué par la technique, les services et le virtuel ;
  • Conforter auprès de tous ceux qui concourent aux déplacements aériens la certitude « que le Christ est le lien entre les hommes, le vrai facteur d’unité entre les peuples», comme l’a spécifié personnellement Paul VI à l’Association et, ce, dans le respect des différences ;
  • Organiser des pèlerinages ainsi que des cérémonies religieuses lors de manifestations aériennes ;
  • Développer des groupes de prières et toute autre réunion à caractère spirituel ;
  • Etre un lieu d’accompagnement ouvert à tous ceux qui œuvrent avec le même idéal au sein de la grande famille aéronautique et spatiale.


Broche AG 1a

Son histoire

L’Association « Notre-Dame des Ailes » trouve son origine dans deux initiatives personnelles. La première est militaire, le colonel Delanney organise le premier Pèlerinage de l’Aviation à Lourdes en 1937. La seconde est civile, le docteur Béhague fonde en 1938 l’Association Notre-Dame des Ailes (ANDA), laquelle participe aux pèlerinages de 1938 et 1939 avec le Père Bougerol comme aumônier. Avec la guerre ces activités sont interrompues jusqu’en 1948.

En 1956, le pèlerinage de l’aviation devient international (PIA). En 1958, le Pèlerinage Militaire International (PMI), issu du pèlerinage national militaire de l’armée de terre créé en 1945, est constitué. En 1960, l’armée de l’air s’y associe pour la première fois. Elle reste organisatrice de la partie air et s’appuie alors sur le Père Bougerol, devenu aumônier général de l’armée de l’air. Il crée une association chargée d’organiser le Pèlerinage International Ailes (PIA) à Lourdes pour les aviateurs civils et militaires. En 1967 les deux association, le PIA d’une part et l’ANDA en sommeil depuis 1940 d’autre part se réunissent au sein de l’actuelle Association « Notre-Dame des Ailes ».

Dans le courant des années 70, le PMI organise désormais au profit de toutes les armées le pèlerinage de Lourdes. Conservant sa vocation aéronautique civile et militaire initiale, l’association Notre-Dame des Ailes se détache alors de l’organisation interarmées strictement militaire. Depuis ce moment, elle est enregistrée comme service du diocèse aux armées à caractère indépendant.

Depuis 2008, Notre-Dame des Ailes a mis sa fonction organique au second plan pour donner la priorité au rayonnement de la Bonne Nouvelle sur les lieux d’ancrage aéronautique qu’ils soient civils ou militaires.


IMG_0639

Son domaine de vol

La famille civile de Notre-Dame des Ailes comprend l’aéronautique d’Etat (DGAC), l’aviation commerciale y compris les services aéroportuaires, l’industrie aéronautique et spatiale, l’aviation privée et tous les sports aériens.

Dans les armées, elle s’attache à chacune d’entre elles, toutes dotées d’une composante aérienne, sans oublier les services interarmées qui, tous, participent à leur mise en œuvre.

Elle accueille tous les sympathisants du monde aéronautique qui, par son histoire, conserve une place de choix au sein de notre pays.

L’évêque aux armées reçoit aujourd’hui la charge d’une double pastorale, celle de l’aéronautique militaire et celle des aumôniers des aéroports de Paris que lui ont confiée les évêques d’Ile-de-France. Cette attention particulière l’invite à être le référent naturel de l’association Notre-Dame des Ailes.


Les grands moments de Notre-Dame des Ailes – Apostolatus aeris

Paul VI 1a2

Sa rencontre avec Paul VI

« Mais à vous les hommes de l’Air, les hommes de l’Espace, les hommes d’un secteur supérieur de la technique humaine, il Nous semble pouvoir parler de Dieu comme à des âmes plus directement préparées à comprendre un langage spirituel.

Cette foi chrétienne généreusement professée vous rapprochera de vos compagnons de travail, vous rendra sensibles à leurs appels, à leurs joies et à leurs épreuves. Elle vous fera prendre conscience aussi de la valeur, aux yeux de Dieu, des millions d’âmes qui peuplent les immenses pays que vous survolez ou que vous visitez. Vous comprendrez mieux, comme Nous l’avons senti Nous même intensément au cours de nos déplacements aériens, que le Christ est le lien entre les hommes, le vrai facteur d’unité entre les peuples ».


PANNELLO TOTEM 50X160 DEFINITIVO

Son cinquantième anniversaire

« Informé de la célébration prochaine du cinquantième anniversaire des Pèlerinages de l’Association Notre-Dame des Ailes, le Pape Jean Paul II rend grâce pour le témoignage fraternel donné dans les milieux aéronautiques au cours des années par les participants, Il souhaite que les navigants, les ingénieurs et les techniciens poursuivent avec leurs amis l’approfondissement de la foi dans leur communauté, afin de manifester dans le m onde des professions de l’aviation la lumière de l’Evangile et l’espérance chrétienne.

Répondant au désir qui lui a été exprimé, le Saint Père invoque pour tous ceux qui prennent part à la Messe solennelle au Bourget l’intercession de la Mère du Seigneur et il leur envoie volontiers sa Bénédiction Apostolique ainsi qu’aux membres de l’Association et à leurs proches ».